Qu'est ce que le VCA ?

Le VCA est un système de gestion européen qui pose une série de conditions auxquelles l’entreprise doit répondre pour aboutir à la certification.

On distingue 3 types de certification

Depuis 2018 une nouvelle version est d’application, c’est le VCA 2017/6.0 qui comporte 3 niveaux.

Le VCA* 2017/6.0.

Ce niveau est destiné aux entreprises ne recourant pas ou peu à la sous-traitance.

Il faut ici satisfaire à 23 critères obligatoires.

Le VCA** 2017/6.0.

Ce niveau est réservé aux entreprises recourant régulièrement à la sous-traitance.

Il faut satisfaire ici à 27 critères obligatoires plus à 4 critères sur 8 non obligatoires.

Le VCA petro 2017/6.0

Ce niveau s’adresse aux entreprises intervenant en milieu pétrochimique.

Il faut satisfaire ici à 33 critères obligatoires plus à 1 critères sur 2 non obligatoires.

Chapitres du VCA

Afin de faire une chasse aux risques complète, le système de gestion de la sécurité va examiner les domaines suivants:

1. La politique et l’organisation de la sécurité et l’implication de la direction.

2. L’analyse et la gestion des risques.

3. La formation du personnel, les informations communiquées et les instructions données.

4. La prise de conscience à l’égard de la sécurité et de la santé, la communication et la concertation au sein de l’entreprise (Seulement VCA** et VCApetro);

5. L’établissement de plan de projet pour les chantiers importants (Seulement VCA** et VCApetro)

6. La préparation aux situations d’urgence.

7. Les inspections des lieux de travail.

8. La médecine du travail.

9. L’achat et le contrôle du matériel.

10. L’achat de services et recours à la sous-traitance (Seulement VCA** et VCApetro)

11. Les accidents, les enquêtes et analyses de situations dangereuses.

Vérification du taux de fréquence d’accident.

Processus de mise en place

1. Mise en place

La mise en place du système de gestion et la rédaction du dossier peut se réaliser en 2 ou 3 mois, ou plus selon la disponibilité du client.

Nous conseillons aux entrepreneurs qui exercent une activité saisonnière de profiter des périodes d’activités basses pour monter leur dossier.

2. Période de stage

Le VCA mis en place, le dossier rédigé, une période de stage obligatoire de 3 mois doit se poursuivre. Pendant cette période, l’entrepreneur aura démontré qu’il a agi conformément au VCA.

A la fin de cette période, nous revenons dans l’entreprise pour effectuer un pré-audit et s’assurer ainsi que l’audit officiel se déroulera sans problème.

3. L’audit

L’audit final est réalisé par un auditeur agréé qui vérifiera le bon fonctionnement du système VCA.

4. La certification

La certification et son enregistrement peuvent alors être accordés et sont valables pour une période de trois ans.

Deux contrôles annuels intermédiaires sont réalisés par l’organisme agréé.